Poser un carrelage sur une chape anhydrite

La pose d'un carrelage sur une chape anhydrite (chape à base de sulfate de calcium) s’avère délicate et nécessite le respect rigoureux de paramètres de pose comme le séchage de la chape et le traitement préalable de la surface

Problèmes courants et requêtes auxquels vous pouvez faire face

1. Séchage de la chape

  • de nature liquide, la chape anhydrite élimine très lentement son eau. Elle peut paraître sèche en surface et conserver à coeur un taux d'humidité résiduelle supérieur à la valeur maximale autorisée (en général : 0,5% pour un revêtement en carrelage)
  • le respect d'un délai de séchage indicatif ne suffit pas à déterminer le taux d'humidité résiduelle. Plusieurs facteurs comme la ventilation du local, la température ambiante ou la présence d'un système de chauffage de sol influent sur le séchage de la chape
  • après un délai de séchage indicatif d'une semaine par centimètre d'épaisseur et de deux semaines au delà de 4 cm, vérifier en plusieurs points le taux d'humidité résiduelle, qui doit être inférieur ou égal à la valeur maximale admissible
  • ces mesures sont réalisées à l'aide d'une bombe à carbure, par prélèvement de matière dans toute l'épaisseur de la chape

2. Traitement de la surface

  1. une laitance apparaît systématiquement à la surface des chapes anhydrite. Cette couche superficielle est pulvérulente, peu résistante et empêche le bon accrochage mécanique de la colle carrelage. Elle doit être éliminée par ponçage et aspirée soigneusement
  2. l'utilisation d'une colle carrelage à base de ciment nécessite l'emploi préalable d'un primaire pour favoriser l'adhérence du carrelage sur la chape
  3. dans certains cas, l’emploi du primaire peut être évité par l’utilisation d’une colle pour carrelages dont la composition est très proche de celle de la chape anhydrite

Solution 1 : Sans primaire

Cette solution est possible en cas de chapes anhydrites avec une humidité résiduelle ≤ 1,0%

  1. Préparation du support

    • vérifiez la cohésion du support par sondage et éliminer les parties non-adhérentes
    • mesurez systématiquement à l'aide d'une bombe à carbure, le taux d'humidité résiduelle de la chape, en faisant un prélèvement dans toute l'épaisseur de celle-ci. Répétez l’opération au moins 3 fois
    • réalisez un ponçage de la chape anhydrite avec un disque gros grain, afin d'éliminer complètement la laitance de surface
    • dépoussiérez soigneusement par aspiration la surface poncée
  2. Collage

    • étalez webercol ECO sur le support (humidité résiduelle ≤ 1,0%)
    • réglez l'épaisseur avec une taloche crantée choisie selon le format du carreau et la planéité du support
    • marouflez fortement les carreaux pour assurer un transfert total au dos des carreaux
    • sur sol chauffant, prévoyez une largeur de joint entre carreaux d’au moins 5 mm
    • éliminez les traces de colle sur les carreaux, au fur et à mesure de l'application, et veillez à bien vider les joints entre carreaux pour ménager une profondeur suffisante pour le jointoiement
    • laissez sécher 4 h au minimum
  3. Jointoiement

    • éliminez tous les résidus de colle dans les joint avant de les garnir pour garantir une couleur de joint uniforme
    • au minimum 4 h après le collage, jointoyez selon les cas, avec weberjoint flex ou webercolor premium en respectant les joints de dilatation et de fractionnement
    • traitez les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec le mastic silicone souple weberseal S
  4. Recommandations

    • en présence d'un plancher chauffant, suivez les recommandations du fabricant de la chape et notamment les règles de mise en chauffe, les délais avant pose du carrelage et les délais de mise en service du sol
    • mesurez systhématiquement à l'aide d'une bombe à carbure, le taux d'humidité résiduelle de la chape, en faisant un prélèvement dans toute l'épaisseur de celle-ci. Répétez l'opération au moins 3 fois
    • consultez le diagnostic du support et les notices techniques des produits mis en œuvre
    • lors de la pose de carrelage à joints décalés sur sol chauffant, appliquez toujours au préalable la membrane de découplage webersys flex roll

Solution 2 : Solution classique avec primaire

  1. Préparation du support

    • vérifiez la cohésion du support par sondage et éliminez les parties non-adhérentes
    • mesurez systématiquement à l'aide d'une bombe à carbure, le taux d'humidité résiduelle de la chape, en faisant un prélèvement dans toute l'épaisseur de celle-ci. Répétez l’opération au moins 3 fois
    • réalisez un ponçage de la chape anhydrite avec un disque gros grain, afin d'éliminer complètement la laitance de surface
    • dépoussiérez soigneusement par aspiration la surface poncée
    • appliquez le primaire weberprim tac
  2. Collage

    • étalez webercol plus comfort ou webercol plus sur le support
    • réglez l'épaisseur avec une taloche crantée choisie selon le format du carreau et la planéité du support
    • marouflez fortement les carreaux pour assurer un transfert total au dos des carreaux
    • sur sol chauffant, prévoyez une largeur de joint entre carreaux d’au moins 5 mm
    • éliminez les traces de colle sur les carreaux, au fur et à mesure de l'application, et veillez à bien vider les joints entre carreaux pour ménager une profondeur suffisante pour le jointoiement
    • laissez sécher 4 h au minimum
  3. Jointoiement

    • éliminez tous les résidus de colle carrelage dans les joint avant de les garnir pour garantir une couleur de joint uniforme
    • au minimum 4 h après le collage, jointoyez selon les cas, avec weberjoint flex ou webercolor premium en respectant les joints de dilatation et de fractionnement
    • traitez les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec le mastic silicone souple weberseal S
  4. Recommandations

    • en présence d'un plancher chauffant, suivez les recommandations du fabricant de la chape et notamment les règles de mise en chauffe, les délais avant pose du carrelage et les délais de mise en service du sol
    • mesurez systématiquement à l'aide d'une bombe à carbure, le taux d'humidité résiduelle de la chape, en faisant un prélèvement dans toute l'épaisseur de celle-ci. Répétez l’opération au moins 3 fois
    • consultez le diagnostic du supportet les notices techniques des produits mis en œuvre
    • lors de la pose de carrelage à joints décalés sur sol chauffant, appliquez toujours au préalable la membrane de découplage webersys flex roll