Imperméabiliser une piscine

En raison de sa composition et de sa construction, une structure en béton présente des points faibles tels que les connexions entre les surfaces horizontales et verticales. Des endroits spécifiques tels que le drain, l'approvisionnement en eau ou les trous de contrôle sont des endroits potentiels où l'imperméabilisation n'est pas suffisante. Les joints entre les blocs et dans les coins sont également des points faibles de la structure où des fuites peuvent se produire.

Problèmes courants et requêtes auxquels vous pouvez faire face

1. Entretien

Les carreaux, les joints et les adhésifs pour carrelage doivent être suffisamment résistants aux produits chimiques et aux techniques de nettoyage des piscines

2. Pression et contre-pression

En immersion permanente, les carreaux subissent la pression de l'eau ou la contre-pression lorsque le bain est vide. Les carreaux extérieurs sont sujets au gel en hiver (substrat saturé en eau)

3. Produits personnalisés

Afin d'obtenir une installation durable, il faut utiliser une colle à carrelage qui résiste à l'eau, au gel et qui résiste aux contraintes causées par les cycles de pression et de contre-pression. Les joints doivent être résistants aux substances chimiquement agressives et ne doivent pas permettre la formation de contaminations bactériennes

Structure en béton

  1. Préparation

    • traitez les endroits spécifiques tels que l'approvisionnement et le déchargement et éventuellement les trous de contrôle conformes aux spécifications techniques
    • afin d’éviter les infiltrations d’eau à la jonction mur-sol, garnissez le bas du mur et réalisez une gorge avec weberdry cem ou weberdry cemfast
    • comblez les creux des joints de parpaings
    • pour traiter les arrivées d’eau, agrandissez le trou d’infiltration à une section minimale de 3 x 3 cm
    • obturez le trou avec le mortier de colmatage ultra rapide weberrep chrono ou weberrep fast
  2. Application

    • bien mouiller le support au préalable
    • couche mince : appliquez le mortier weberdry cemseal en 2 couches croisées. Les murs verticaux et les sols sont traités, l'épaisseur minimale doit être de 2 mm partout (maximum 4 mm)
    • couche mince souple et à séchage rapide : appliquer le mortier weberdry cemseal topflex en 2 ou 3 couches croisées. La consommation de mortier doit être égale à 3,1 kg/m²
    • couche épaisse : appliquez weberdry cem manuellement ou mécaniquement sur la couche de collage selon les instructions. La couche de weberdry cem doit avoir une épaisseur de 20 mm (travail en 2 couches)
    • couche épaisse à séchage rapide : appliquez weberdry cemfast manuellement ou mécaniquement après pré-mouillage du support. La couche weberdry cemfast doit avoir une épaisseur de 10 mm (travail en 2 couches)
  3. Recommandations

Structure en blocs de coffrage

  1. Préparation

    • traitez les endroits spécifiques tels que l'approvisionnement et le déchargement et éventuellement les trous de contrôle conformes aux spécifications techniques
    • afin d’éviter les infiltrations d’eau à la jonction mur-sol, garnissez le bas du mur et réalisez une gorge avec weberdry cem ou weberdry cemfast
    • comblez les creux des joints de parpaings
    • pour traiter les arrivées d’eau, agrandissez le trou d’infiltration à une section minimale de 3 x 3 cm
    • obturez le trou avec le mortier de colmatage ultra rapide weberrep chrono ou weberrep fast
  2. Application

  3. Recommandations