Ne vous laissez pas abattre par le froid glacial

En tant qu’entrepreneur, vous n’attendez pas le froid glacial ; un jour d’arrêt du chantier retarde le délai de livraison d’un jour. Cependant, avec un mortier de maçonnerie adapté (mortier résistant au gel), vous pouvez normalement commencer les travaux. Dans cet article vous trouverez les choses les plus importantes que vous devez savoir sur les mortiers basses températures.

bouwvakker op werf in sneeuw

Spécialement pour les basses températures

La mise en œuvre  et les performances des mortiers sont fortement influencés par les conditions météorologiques. Lorsque les températures sont proches et inférieures au point de congélation, il existe un risque de fissuration et de décollement. Avec les mortiers basses températures de Weber, vous pouvez travailler sans problème à des températures allant jusqu’à -5°C. Un adjuvant (un antigel) abaissant le point de congélation présent dans ces mortiers de maçonnerie optimise la mise en œuvre en hiver et garantit la qualité. De plus, la maçonnerie réalisée avec les mortiers résistants au gel peut tolérer des pics de gelées nocturnes jusqu’à -15°C sans nuire au résultat final.

Développement de la résistance du mortier

La température influence la réaction du ciment avec l’eau et par conséquent le développement de la résistance du mortier. Plus la température est basse, plus le développement de la résistance est lent et vice versa. Pour que les mortiers pour temps froid Weber soit à la bonne température, utilisez de l’eau chaude pour le mélange (en fonction de la température aérienne et de la température du mortier dans le silo). De plus, les silos Weber sont équipés d’un système de chauffage qui permet à l’eau de gâchage de ne pas geler.

Travailler à la bonne température

La température correcte de l’eau de gâchage constitue la base pour obtenir un mortier frais avec une température supérieure à 5°C. Il est important de ne pas créer plus de mélanges que ce que vous ne pouvez appliquer en deux heures. Le mortier mélangé refroidit rapidement et vous ne pouvez pas le remélanger. De plus, il est conseillé de protéger les briques à maçonner contre le froid glacial. Plus la température de la maçonnerie fraîche sera élevée, plus la résistance se développera rapidement et plus la maçonnerie pourra être érigée rapidement et en hauteur. Inversement, si le gel persiste, vous devez prendre en compte une hauteur d’élévation des murs inférieure.

La qualité d’abord

Les mortiers pour conditions hivernales Weber sont certifiés Benor. De cette façon, vous pouvez être sûr que les étapes de la construction se dérouleront sans problème en hiver sans compromettre la qualité.

Conseils supplémentaires pour travailler par temps froid

  • Protégez votre équipement, tel que l’outillage et les briques de maçonnerie, du gel, afin de travailler avec du matériel sec.
  • Équipez les échafaudages de bâches pour protéger les travaux de maçonnerie contre la lyophilisation, mais également contre la pluie. Cela évite le risque d’efflorescences.
  • Si votre maçonnerie venait à être gelée, arrêtez les travaux pendant la durée de l’intempérie.